L’Ortie piquante, mais pas que…

L’ortie a de multiples vertus.

On la trouve en bordure de chemin pendant l’été, et pour les citadins(es) vous la trouverez séchée dans les magasins bio. 

Cette plante sauvage, sous ses airs piquants, ne nous veut que du bien, tout en elle (feuilles, tige, fleurs, racine) ne procure que des bénéfices.

Ce qu’elle contient :

  • vitamine B5 et du fer : ralenti la chute des cheveux et renforce les ongles cassants
  • minéraux et oligo-éléments : régule les pellicules, les peaux et cuirs chevelus gras 
  • silice : raffermit la peau, renforce les os, les dents 
  • vitamine C : anti-fatigue, maintient l’attention et la concentration 
  • vitamine K et fer :  anti-hémorragiques et anti-anémiques
  • diurétique : régule les problème de rétention d’eau ou de cellulite

Le bilan

L’ortie est riche en protéines, vitamines, minéraux et oligo-éléments.

C’est un excellent allié pour la peau, pour lutter contre la chute des cheveux, renforcer le système immunitaire, retrouver vitalité et énergie, éliminer les toxines, nourrir les articulations, les os et cartilages, aider l’assimilation du fer chez la personne souffrant d’anémie.

Elle est consommable sous différentes formes : gélule, tisane, décoction, lotion, masque.

Pour une utilisation naturelle maison, je fais une cure de tisane pendant 3 semaines, parce-qu’il ne suffit pas de se concentrer sur l’extérieur,  il faut aussi nourrir l’intérieur de notre corps.

La recette

20 à 30 g de plante sèche dans 1 litre d’eau, à infuser ½ heure =  boire 3 tasses par jour avant les repas ou entre les repas.

Portez-vous bien 🙂